Faire du canicross

sport canin

À quel âge commencer le canicross ?

Cette question suscite de nombreux débats dans le milieu du canicross. Il y a deux écoles : celle qui prône l’exercice, modéré bien sûr, dès l’âge de 6 / 8 mois, et celle qui pense qu’il faut impérativement attendre la fin de la croissance du chien (durée très variable selon sa taille adulte) avant de le faire courir. Pour ma part, j’ai commencé entre les deux lorsque Milk avait 10 mois, progressivement, à son allure, sans objectif de temps ou de distance et en courant en libre sans traction.

À mes yeux l’élément le plus important n’est pas l’âge mais la progressivité. Si vous souhaitez participer à une compétition avec votre chien le jour de ses 12 mois, âge minimum dans les règlements de canicross, il va de soi que vous l’aurez entraîné avant. Imaginez que l’on vous lance sur un marathon sans avoir jamais enfilé une paire de baskets auparavant ! De même, si vous venez d’adopter un chien adulte qui n’a jamais couru.

Quel matériel ?

Un harnais de traction pour votre chien : il permet au chien d’être à l’aise dans ses mouvements et sa respiration n’est pas gênée pendant l’activité. Adapté à sa taille et ajusté au mieux, il lui permet de se mettre en traction en utilisant tout le poids de son corps et en particulier son torse.

La ligne de trait amortie : elle relie le chien à l’Homme via un élastique qui permet d’amortir les chocs. Elle est généralement d’une longueur de 2 mètres lorsqu’elle est tendue pour le canicross et la canimarche.  Elle est de 2,50 mètres pour le caniVTT.

La ceinture ou le baudrier “spécial canicross”: l’Homme peut porter au choix une ceinture ou un baudrier, qui est moins traumatisant pour le dos et qui ne bouge pas pendant l’effort, sur lequel est attachée la ligne de trait.

De l’eau pour hydrater régulièrement votre chien.

C’est quoi ?

Tout simplement courir avec son chien qui exerce une traction lors de la course.

Pourquoi ?

Partager une activité avec votre compagnon, entretenir votre relation et dépenser votre chien.

Où ?

De préférence sur sol moelleux comme les chemins blancs par exemple, éviter le bitume qui brûle les coussinets et qui peut abîmer les articulations.

A quelle fréquence ?

Au rythme de votre chien, les entraînements doivent être progressifs et toujours respecter la progression plus ou moins rapide de votre compagnon. Vous devez vous fier à votre chien et respecter son état de fatigue.

Pour quel chien ?

A mon sens tous les chiens si on respecte deux règles :

  • Que votre chien prenne du plaisir
  • Que vous respectez votre chien et sa condition physique

sport canin

 

A bientôt lors d’une course.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *